bouger

Fitbit flex 2 … la suite du test

Publié le Mis à jour le

Comme promis  j’ai poursuivi le test de ce tracker d’activité et le nombre de pas affichés correspond à la réalité. Parfait pour se motiver, il est tout à fait adapté aux sédentaires qui vont pouvoir évaluer précisément le nombre de pas effectués dans la journée, ainsi que les heures de quasi totale immobilité où il vous rappellera qu’il faut bouger un minimum. Très simple à paramétrer et à utiliser. J’aime bien aussi Lire la suite »

Etape 4. Se dépenser plus …

Publié le Mis à jour le

Comme on l’a vu en étape 3, pour perdre du poids il faut dépenser plus d’énergie que l’onmarche_a_pied en absorbe. A chacun de choisir s’il veut manger moins ou se dépenser plus ou jouer sur les deux tableaux. Si on choisit de manger moins, attention à la restriction alimentaire qui est inefficace à long terme (voir étape 1); c’est plus une nouvelle façon de s’alimenter à laquelle il y a à réfléchir, j’y reviendrai dans une prochaine étape.  Sinon, il s’agit d’inverser le processus et de brûler plus de calories. Lire la suite »

Vive le transport actif

Publié le Mis à jour le

Bouger 30 minutes par jour. Quand, comment, pourquoi ?

Pourquoi ? On le sait bien grâce aux campagnes de prévention et d’information. Mais il a été constaté que les gens se bougent un moment puis souvent reprennent leurs mauvaises habitudes … de ne pas bouger assez.

Plutôt que de bouger pour bouger, l’idée est de passer du transport passif au transport actif… quand ? pour faire ses courses, aller travailler, aller chercher les enfants..

Il reste le « comment ». Le vélo, oui mais si c’est pour risquer sa vie en ville, entre les voitures, les bus et les camions  conduits par des stressés dès le matin, bof. Il y a la trottinette, c’est sympa, même amusant. En revanche, pour transporter  un cartable, un sac ou ses courses, c’est moyennement pratique. Il existe quelques modèles avec sac à dos pour enfant ou  valise pour adulte.  Les 2 sont quand même très chers (respectivement 169 € et 299 €). Sinon on prend son sac à dos mais pas trop chargé.

Même si ce n’est pas 30 minutes, l’idée est d’utiliser dès que possible le transport actif plutôt que sa voiture. La marche reste aussi une solution et d’ailleurs, bonne nouvelle, quand on prend le métro, entre les escaliers et les grands couloirs,on marche déjà pas mal.

Oublié de faire du sport, c’est ballot

Publié le Mis à jour le

Fin de journée et oublié, pas le temps, pas l’envie d’aller faire de la gym,

de nager ou d’aqua-biker , c’est ballot !

Tout n’est pas perdu ! Plutôt que culpabiliser devant la télé en mangeant une glace ou un paquet de chips, allez ! une demie-heure pour se bouger (vous vous souvenez mangerbouger.fr) . Il faut trouver une activité utile ou futile :

ranger ses armoires, vider, jeter, le grand nettoyage

aller promener le chien (en marchant vite ) , si vous n’en avez pas,  empruntez celui du voisin

faire une bataille de polochons

faire le ménage avec enthousiasme et dynamisme

danser en famille, en couple ou seul(e) devant sa glace, sur ses airs disco ou techno préférés

jouer au ballon avec des enfants

se lancer dans un shopping effréné (attention marcher plus qu’acheter !)

faire les courses de la semaine avec son caddie en courant

retrouver l’enfant qui est en soi : marcher en sautant, en rebondissant, sauter à la corde…

 

 

Vélo dans l’eau

Publié le Mis à jour le

J’ai testé le vélo dans l’eau. Pour améliorer la silhouette, raffermir et perdre de la cellulite, c’est très efficace. Plus que la gym, plus que les massages, je recommande. Faire au minimum 2 séances par semaine (de 45 minutes) et vous voyez l’amélioration au fur et à mesure et nettement après 6 semaines.  Comme la natation est aussi très bonne pour se muscler et éliminer la graisse, j’aime bien aller nager (faire des longueurs) ou juste bouger dans l’eau de la piscine. Mais quand il fait froid, qu’on  n’a pas envie de trop se mouiller , d’épargner son brushing ou encore que des douleurs empêchent de nager,  le vélo dans l’eau est un super remplaçant.

Ai testé  l’aqua bike en piscine avec d’autres courageuses et le water bike en cabine individuelle. Ce que je n’ai pas aimé dans les séances en piscine avec un prof, c’est que tout vous est imposé : la musique et surtout son volume, et ce que l’on doit faire sur le vélo (rythme, pédalage) etc. et puis il faut trouver une piscine avec une température qui vous convienne. Le water bike en cabine individuelle, comme son nom l’indique, vous êtes tranquille, vous choisissez la température de l’eau, vous pouvez regarder la télé , bouquiner, ou papoter avec votre copine en ouvrant une cloison et tout ça à votre rythme. Et vous avez en même temps des jets qui vous massent.

Après, c’est une question de budget, la 2nde solution est plus chère; en tout cas le mieux est de commencer par effectuer une séance test dans différents endroits puis de décider en se rappelant que pour que ce soit efficace, il faut y aller régulièrement, donc choisir un lieu qui vous plaise pour être motivée.

Les prix : en cabine privée, compter environ 30 euro pour une séance de 30 minutes, on peut arriver à 25 euro en prenant un forfait.. et pour une séance de 45 minutes 45 euro qui passe à 32 euro avec un forfait et qu’on peut avoir à 27 euro en guettant les opérations de promo ! C’est un budget, alors si vous investissez  dans le waterbike, vous y réfléchirez à 2 fois avant de plonger la main dans le paquet de Haribo 🙂